FLASH INFO
Menu
javascript
22/12/2017
PAGNE MADE IN BENIN
Les pagnes tissés, une richesse à valoriser
Masques du Bénin / Artis

Dénomination : ADJOKÊ
Adjokê est un mot nago qui signifie quelque chose de précieuse qu'on doit en prendre so
 
APPRENTISSAGE DE LA DANSE À PLUS DE 500 ENFANTS
22/02/2020 Henri MORGAN
 
DANSE
Les fondamentaux de la pédagogie enseignés aux professionnels
Depuis le jeudi 20 février 2020 et sur une période de deux semaines, une dizaine de danseurs des compagnies Multicorps et Wâlo prennent part à la formation des formateurs, conduite par les chorégraphes Céline Coyac Atindéhou (France), Rachelle Agbossou et Richard Adossou du Bénin. Avec l'appui financier du Repasoc et du MTCA à travers le FAC, cette activité inscrite dans le projet de dynamisation du centre chorégraphique Multicorps (Cotonou) et de Walô Dance Center (Abomey-Calavi), vise à offrir aux formateurs des clés et principes qui concourent à l'apprentissage de la danse par les enfants en milieux défavorisés.
Entre la théorie et la pratique, les danseurs des Cie Wâlo et Multicorps ont acquis de nouvelles approches sur la pédagogie qui gouverne la danse surtout quand il faut l'enseigner aux enfants. "Je leur transmet les fondamentaux de la danse : le corps, l'espace, le temps", confie t-elle tout en insistant par ailleurs sur comment structurer un cours, se fixer des objectifs dans ses recherches. Et comme ces bénéficiaires auront à charge de former les enfants, elle partage avec eux quelques connaissances sur la psychologie des enfants selon leur âge, leur niveau et leur sensibilité. Ces outils et clés sont fondamentaux dans la pédagogie de la danse  au profit des enfants. À ce propos, Rachelle Agbossou compte insister sur la pédagogie qui sous-tend les jeux de la danse. Une clé fondamentale qui permet aux formateurs de faire travailler les enfants tout en les faisant jouer. " C'est une chose que j'ai apprise avec la fondation le Grand Cru", confie t-elle. 
Interrogé Christal Dossougouin, professeur de danse afro-contemporain de la Cie Multicorps précise que cette formation lui a permis de comprendre davantage l'anatomie du corps pour l'adapter dans les mouvements corporels chez les enfants. Doégam Atrokpo, de la Cie Wâlo qui est à cheval entre la danse traditionnelle et contemporaine, fait savoir qu'il a approfondi sa connaissance sur la gestion de l'espace scénique. Ces deux danseurs interrogés ont conscience qu'ils doivent rester créatifs à travers les recherches et le travail. 

Plus de 500 enfants formés aux arts et à la danse

Pendant les vacances, grâce à l'implication des chefs-quartiers, les danseurs des Compagnies Multicorps et Walô ont sélectionné et formé pendant un mois, près de 300 enfants dans les communes de Cotonou et d'Abomey-Calavi. "Notre objectif est d'amener la pratique de la danse vers ces enfants dont les parents ne sont pas à même de leur payer les frais de la formation artistique que nous offrons au Centre chorégraphique Multicorps et à Walô Dance Center", confie Rachelle Agbossou. 
C'est dans cette dynamique qu'à la rentrée, ils ont investi les écoles pour reprendre le casting car les autres enfants ne sont plus à leurs lieux de vacances. Ainsi les formations artistiques se poursuivent dans les écoles primaires de Zoka, la Béninoise, Nelson Mandela, à Abomey-Calavi et aux écoles primaire Gbéto, Dantokpa, ainsi qu'à International Model School pour la commune de Cotonou. Selon les confidences de Rachelle Agbossou, directrice de la Cie Wâlo, il y a un manque d'engouement des parents et le défaut d'accompagnement des enseignants de certaines écoles. Il serait judicieux pour l'épanouissement des enfants que chaque partie prenante y mette du sien pour que vive la pratique des arts notamment de la danse par les enfants, la relève de demain.
 
18/03/2020
CRÉATION DE L'AGENCE GALERIE NATIONALE
Le Conseil d'Administration installé sans un seul plasticien
14/03/2020
EXPOSITION DE SOLIDARITÉ AUX VICTIMES DE COVID_19 AU CCC
Ponce Zannou met l'art au service de l'humanité
10/03/2020
AFRICA SOUND CITY
Une rentrée artistique à l'allure d'une fête
09/03/2020
EXPOSITION "LES VILLES INCONNUES" À L'IFB
Une autre dimension de l'art d'Elon-m ce 25 mars
07/03/2020
‘’4M PERFORMANCE’’ DU COLLECTIF ‘’AIR-ARTISTES’’
Cinq expressions artistiques pour des moments magiques
06/03/2020
MARCHÉ DES ARTS ET SPECTACLES D'ABIDJAN
76 ambassadeurs culturels du Bénin à la 11ème édition
05/03/2020
SUITE DE LA FORMATION DES FORMATEURS EN DANSE
Une dizaine de danseurs aguerris pour initier les enfants
04/03/2020
EXPOSITION "AMAZONES DE L'OMBRE" À ARTISTTIK AFRICA
Entre célébration et interpellation des femmes africaines
04/03/2020
À COEUR OUVERT AVEC LA SLAMEUSE SARA OBAMÉ
"Et si on parlait" pour les vraies femmes africaines
03/03/2020
5ÈMES RENCONTRES CHORÉGRAPHIQUES D’ABIDJAN
La Cie Toffodji en lice pour le Prix Rose Marie Guiraud
02/03/2020
MASA 2020/ RÉPÉTITION DU SPECTACLE "25 DÉCEMBRE"
Un spectacle pour détruire les forteresses mentales suicidaires
PUBLICATION MÉDIA
23/03/2020
FESTIVAL SCOLAIRE ET UNIVERSITAIRE DE THÉÂTRE ET DE CHORÉGRAPHE
La pandémie Covid-19 fait reporter 17ème édition
NOTRE CHAîNE VIDÉO
Phase finale du concours "Révéler le patrimoine culturel"
ENQUÊTE
22/12/2017
PAGNE MADE IN BENIN
Les pagnes tissés, une richesse à valoriser
NOS PARTENAIRES
À PROPOS DE L'AGENCE JLC
Contact
Agence JLC - Cotonou (Bénin)
Téléphone: +229 +229 97 91 04 81 / +229 94 30 22 28
contact@jaimelaculture.info
agencejlc@gmail.com
JLC n'est pas responsable des contenus prevenant des sites extérieurs
JLC © 2018 -
Design by The Head Communication