FLASH INFO
Menu
javascript
22/12/2017
PAGNE MADE IN BENIN
Les pagnes tissés, une richesse à valoriser
Masques du Bénin / Artis

Dénomination : ADJOKÊ
Adjokê est un mot nago qui signifie quelque chose de précieuse qu'on doit en prendre so
 
CASTING DU FEUILLETON DEBORAH DE l'ORTB
30/12/2019 Henri MORGAN
 
CINÉMA
Brice Brun justifie l'implication d'un psychologue
Producteur exécutif du feuilleton DEBORAH, Brice Brun, directeur général de Prodicos Sarl se montre rigoureux dans le processus du casting. Il explique ici le bien fondé de la présence du psychologue Michel Mehinto dans le processus du casting. En tant que président du jury, il livre ses premières impressions sur les deux jours du casting. Interview
Qu'est-ce qui motive le choix d'un psychologue dans le jury du casting du feuilleton DEBORAH ?

Bonjour ! Vous savez, le cinéma c'est du sérieux.  Ce n'est peut-être pas l'avis de tout le monde, ce n'est peut être pas la pratique de tout le monde. Mais moi homme physique représentant une personne morale, responsable de cette production en partenariat avec une institution publique, j'ai envie de dire qu'on ne s'amuse pas avec l'argent du contribuable. On met de son côté, toutes les bonnes pratiques et les garanties nécessaires à ce qu'on appelle la bonne fin du produit. La bonne fin c'est que les objectifs sont atteints et le cahier de charges est rempli. On a en objectif de faire une production qui répond aux normes aussi bien en terme de préparation, de mise en oeuvre que de finition. Comme l'a dit Einstein ''J'ai une heure pour régler un problème, je prends 45 minutes pour l'analyser, 10 minutes pour vérifier mon analyse et juste 5 minutes pour prendre la décision'' Fort de cela, je dis le psychologue c'est pour analyser le risque du candidat choisi parce que le candidat a beau être bon, mais s'il a une psychologie à risque ça veut dire que c'est un candidat qui est capable de nous lacher, d'abandonner le projet parce que peut-être il a une autre priorité, parce que peut-être qu'il a une gêne dont il n'a pas parlé parce que peut-être il n'a jamais subi autant de pressions et la pression grande lui a fait céder sa place. Un comédien qui lâche en pleine production c'est beaucoup de difficultés. C'est davantage de choses à gérer. On ne veut pas courir de risque inutile puisqu'on a la possibilité d'avoir quelqu'un de compétent en la matière. C'est d'ailleurs une grande référence ce monsieur qui travaille à un très haut niveau dans ce pays déjà. Raison pour laquelle on s'est dit qu'on va mettre le maximum  de chance de nos côtés et de garantie de bonne fin de projet de nos côtés. 

Vous aviez conduit le casting qui va permettre de choisir les personnages du feuilleton ''Deborah''. Quel est votre conclusion après ces deux jours d'expérience ? 

Déjà j'ai une première déception, c'est que même les professionnels ne se comportent pas comme s'ils ont conscience que c'est un casting, que c'est un choix sélectif. Participer à un casting répond  aux normes. Ce n'est pas le premier casting qu'on fait au Bénin. Pourquoi les gens ne savent pas que non seulement il faut respecter ce qui est demandé comme moyen de participation, se préparer pour venir réussir un casting qui est exactement comme (je reprends les propos du DG/ORTB), un appel d'offres, une sélection pour un emploi. Oui, il s'agit d'un emploi à la différence avec les autres emplois, c'est un emploi intermittent de spectacle. Je suis un peu déçu de la qualité des participants. Je suis heureux de l'engouement, on a à peu près 200 candidatures pour 16 postes parce qu'il s'agit de 16 rôles principaux, les autres sont les figurations. Je tiens à remercier l'Ortb, les cadres de l'Ortb et tous ceux qui ont participé de près ou de loin à l'aboutissement de ce projet. On a tendance à dire que c'est long, je dis ce n'est pas long parce que le cycle de développement d'un projet de production cinématographique pour ceux qui ne le savent pas,  c'est deux à trois ans. Entre le moment où on a démarré depuis la première idée et le moment où fait le shoot. 

Vous êtes en gros insatisfait mais est-ce qu'il aucun espoir qu'on aura de bonne matière parmi les comédiens qui ont pris par ici ? 

Les comédiens qui ont pris par ici, on va choisir les meilleurs des meilleurs et on va mettre beaucoup d'exigences dans leur travail. Il y a beaucoup de closes obligatoires qui seront dans leur contrat, qui les obligent à être prêt avant d'être devant la caméra. Soyons sûr qu'à la fin de ce casting, on a ce qui a de mieux pour chaque rôle. On n'est pas là pour faire du partie pris , on n'est pas à un village de vacances et vous avez vu vous même la configuration. Elle est très professionnelle donc on ne peut pas se permettre d'imposer un candidat. Même pas le président de jury que je suis si justement aux yeux de tout le monde, ce candidat n'est pas compétent.....

Réalisation : Henri MORGAN
Transcription : Ignace NATONNAGNON
 
22/02/2020
APPRENTISSAGE DE LA DANSE À PLUS DE 500 ENFANTS
Les fondamentaux de la pédagogie enseignés aux professionnels
21/02/2020
APPEL À CANDIDATURE DU PROGRAMME SEMIS 19/20
Opportunité pour les auteurs et metteurs en scène
21/02/2020
6ÈME ÉDITION DU FESTIVAL "EFFET GRAFF"
Faire des murs du Bénin, des musées à ciel ouvert
16/02/2020
PROJECTION DU FILM ESPAGNOL "ADÙ"
Le Bénin, un héros perfectible
18/02/2020
CÉLÉBRATION DES 30 ANS DE LA CFVN
La CEB appelle à la vigilance
16/02/2020
NATHALIE HOUNVO-YÈKPÈ PARLE DU SPECTACLE "25 DÉCEMBRE"
"Le texte m'a plu dès la 1ère lecture"
16/02/2020
DE L'ANONYMAT À LA CÉLÉBRITÉ
''DJ sommet des sommets'' vit un rêve éveillé
15/02/2020
PROMOTION DE LA DESTINATION BÉNIN
L'AJTB portée sur les fonts baptismaux
12/02/2020
PROJECTION DU FILM ESPAGNOL ADÙ À CANAL OLYMPIA
Juste pour dire MERCI aux autorités béninoises
06/02/2020
PROJET ROUTE DES PÊCHES
La phase 2 autorisée pour un littoral attractif
06/02/2020
RETENU POUR LE MASA 2020
"Vodoun, mon identité", d'Oshala en pleine récréation
03/02/2020
LANCEMENT DU LIVRE "SIN LIHO"
Pour une meilleure gestion de l'or bleu
NOS PARTENAIRES
À PROPOS DE L'AGENCE JLC
Contact
Agence JLC - Cotonou (Bénin)
Téléphone: +229 +229 97 91 04 81 / +229 94 30 22 28
contact@jaimelaculture.info
agencejlc@gmail.com
JLC n'est pas responsable des contenus prevenant des sites extérieurs
JLC © 2018 -
Design by The Head Communication