FLASH INFO
Menu
javascript
12/11/2019
TANDEM GAANI-TOURISME COMME UN PILIER DE CROISSANCE
Un patrimoine culturel immatériel marginalement capitalisé
Masques du Bénin / Artis

Dénomination : ADJOKÊ
Adjokê est un mot nago qui signifie quelque chose de précieuse qu'on doit en prendre so
 
GAANI 2019 ET VEILLÉE ARTISTIQUE SUR L’INITIATIVE DE L’INSTITUT DUNIA
13/11/2019 Ignace NATONNAGNON
 
TOURISME
Objectif visé, le bien-être social
Sur l’initiative de l’Institut Dunia, les éditions 2017, 2018 et 2019 de la fête communautaire et séculaire dite la Gaani offrent aux populations, visiteurs et invités une veillée artistique au menu alléchant et sensationnel. Cette tradition a été renouvelée cette année avec un géant  concert animé par de grand nom de la musique béninoise.
Ils étaient des artistes locaux, régionaux et nationaux qui ont pris en charge l’animation de la scène de la Gaani 2019. Femmes, hommes,  jeunes et des anciens, maîtres de la voix, de la parole et de la mélodie ont mis sur le feu de la rampe, la richesse de la musique béninoise. Entre autres, il y avait Sessimè, Pélagie la Vibreuse, Amy Mako, Aziz Touré, Maff Affo, Kalamoulaï, Alpha Mim, Bourous Man, Séïdou Barasunon… Ce sont ces artistes, bêtes de scènes, talents révélés, griots, chanteurs, musiciens qui ont chanté, slamé à la traditionnelle,  dansé.
Des phrases fortes nourrissaient leurs messages. Ainsi, Sessimè a valorisé la femme et ses « fana-fana ». Pélagie la Vibreuse a fait vibrer grâce à ses danseuses (spaghetti et coquillette) le public notamment certains spectateurs choisis à la volée. Les maîtres de la parole comme Kalamoulaï et Barassounon  ont opéré de leur voix mielleuses, la maïeutique de la sensation. Au total l’Institut Dunia a réussi le casting des artistes invités sur le concert géant de la Gaani 2019. Ils ont eu le mérite et le talent de distiller dans l’atmosphère de la ville de Nikki, l’émotion, la joie et le bonheur à la veille de la journée exceptionnelle de célébration des grandes étapes de la fête de la Gaani. Sous la lourdeur de cette émission spectaculaire de joie et d’émotion, le public ne peut contenir ni son émerveillement alimenté par des cris de joie, ni sa jouissance nourrie d’ovation, d’acclamation et d’esquisse de gestes chorégraphiques. Une scène sur-animée et surchauffée qui met en extase et en communion, artistes, populations et ce, au grand bonheur des officiels. Ces derniers provenaient de l’Etat central, de l’administration communale et de la société civile.
A la veillée 2019 de la Gaani, la caution institutionnelle était flagrante et naturelle. Dans le public, s’identifiaient deux grandes autorités provenant du gouvernement actuel : le ministre du numérique et de la digitalisation et le ministre des Affaires sociales et de la micro-finance. La première, Aurélie ADAM SOULE ZOUMAROU fille de la communauté Baatonu, ne cache pas sa joie pour apprécier la soirée artistique : « Oui, l’institut Dunia a réussi la fête de la Gaani qui nous est chère et depuis notre tendre enfant, nous avons baigné dedans ». Elle promet : « Nous ne ménagerons aucun effort pour que l’année prochaine la fête soit encore plus belle. La seconde se réjouit d’avoir faire le déplacement aux côtés de sa collègue. Avant la prise de parole de ces deux grands représentants du gouvernement à la veillée de la Gaani 2019, le parrain de la soirée, père du ministre de l’économie Romuald WADAGNI précise : « la Gaani n’est pas la fête du nord du Bénin. Elle est une fête nationale et par euphémisme, une fête internationale ». Ces témoignages renforcé par ceux du Djibril Cissé, préfet du Borgou et Oumarou Lafia, maire de la commune de Nikki ont mis en confiance les sociétaires de l’Institut Dunia. Galvanisés et heureux de s’être rendus utiles à leur communauté en rehaussant une rencontre culturelle et cultuelle qui a fait plus de trois siècles depuis sa naissance les organisateurs de la nuit artistique de la Gaani ne se tarissent pas de remerciements à l’endroit des partenaires de cette initiative. Leur porte-parole, Ilyass B. SINA se réjouit d’une réussite qui va au-delà des attentes de leur équipe.
 
02/12/2019
17ÈME ÉDITION DE ‘’TAM-TAM D’AFRIQUE AWARDS’’
Sènan Joy célébrée comme une reine
03/12/2019
VALORISATION DES SOCIÉTÉS DE MASQUES DU BÉNIN, D'AFRIQUE ET DU MONDE
Féridama fête ses 10 ans avec les masques Touloulou de la Guyane
28/11/2019
SPECTACLE "SANS PROCÈS" OU LA RÉSURRECTION DE L'AFFAIRE TAÏGLA
Tout présumé coupable a droit à un procès
28/11/2019
VERNISSAGE DE "RENCONTRE" AU CENTRE CULTUREL CHINOIS
Près de 50 oeuvres de 18 béninois et de 3 chinois exposées
28/11/2019
TABLE RONDE INTERNATIONALE SUR LES ARTS PLASTIQUES EN AFRIQUE
Faplag-Bénin essaime la Journée Internationale des Arts Plastiques
25/11/2019
PROJECTION DE SON 41ÈME FILM LE TAUREAU À CANAL OLYMPIA
Éléphant Mouillé emballe ses cinéphiles dans un fou-rire
24/11/2019
RESTITUTION DE LA FORMATION EN DANSE CHINOISE
Les danseurs Walô et Multicorps charment le public
24/11/2019
SOIRÉE DE GALA DES 25 ANS DE CARRIÈRE DE PIERRE ZINKO
Éléphant Mouillé distingue les acteurs de son ascension
21/11/2019
25 ANS DE CARRIÈRE ARTISTIQUE DE ÉLÉPHANT MOUILLÉ
4 dates pour célébrer l'événement
19/11/2019
REVUE DU STAGE DE LA RENTRÉE SOLENNELLE DU BARREAU DU BÉNIN
Le spectacle "SANS PROCES" plantera le décor ce 21 Novembre
12/11/2019
FORMATION EN DANSE CLASSIQUE CHINOISE
Le professeur Shixu Mu au Centre Chorégraphique Multicorps
NOS PARTENAIRES
À PROPOS DE L'AGENCE JLC
Contact
Agence JLC - Cotonou (Bénin)
Téléphone: +229 +229 97 91 04 81 / +229 94 30 22 28
contact@jaimelaculture.info
agencejlc@gmail.com
JLC n'est pas responsable des contenus prevenant des sites extérieurs
JLC © 2018 -
Design by The Head Communication