FLASH INFO
Menu
javascript
06/04/2018
2 ANS DE GOUVERNANCE CULTURELLE A L’ERE DU NOUVEAU DEPART
Le tourisme s’éveille et la culture somnole
Masques du Bénin / Artis

Dénomination : ADJOKÊ
Adjokê est un mot nago qui signifie quelque chose de précieuse qu'on doit en prendre so
 
MINISTÈRE DU TOURISME, DE LA CULTURE ET DES SPORTS
28/10/2017 Henri MORGAN
 
ART-PLUS
Les défis d'Oswald Homéky, le nouvel Ange Culturel
Par décret N° 2017-506 portant composition du Gouvernement ce vendredi 27 Octobre 2017, Oswald Homéky est nommé Ministre du Tourisme, de la Culture et des Sports. Une option qui libère, certes, les acteurs culturels d'un ange qui n'a rien d'Angélique dans les actes, mais qui peut aggraver la situation actuelle si le ministre  Oswald Homéky ne fait pas la part des choses en donnant à César, ce qui est à César et à Dieu, ce qui est à Dieu. .
Au temps de la révolution sous la présidence du Général Mathieu Kérékou, le Bénin a connu Ousmane Batoko (1985 à 1988) et Ali Houdou (1989) ministres de la culture, de la jeunesse et des sports. Mais avant eux, le General François Kouyami fut nommé ministre de la Jeunesse, de la Culture populaire et des Sports ( 1975 - 1980). Selon les confidences de Hermas Gbaguidi, le ministère de la culture était logé à l'époque dans les locaux du ministère du Sport. Et le préjudice que cela a créé c'était la perte des salles au profit du ministère des sport qui avait le volet Loisir.

 Depuis l'avènement du renouveau démocratique au Bénin,  Feu Théophile Montcho a cumulé le Ministère de la Culture et celui des sports et loisirs dans le 1er gouvernement du président Boni Yayi pendant les dix premiers mois jusqu'au 9 janvier 2007, plus précisément. En cumulant les deux portefeuilles ministériels, le président Patrice Talon est sur les traces de son prédécesseur. 

 En considérant le fait que Ange N'koué soit vomi par les acteurs culturels et que Oswald Homéky vienne de temps à autre à leur  rescousse, on peut comprendre à travers ce choix du Président Patrice Talon qu'il est bel et bien à l'écoute des acteurs culturels qui ne manquent pas d'occasion pour saluer les mérites Oswald Homéky. Cependant, en cumulant les deux portefeuilles, le chef de l'État met à rudes épreuves aussi bien les acteurs culturels que le ministre Oswald Homéky désormais partagé entre deux univers hautement mafieux et délicats : la culture et le sport. Les premiers doivent s'armer de patience et taire leurs divergences afin d'aider le nouveau ministre à opérer le miracle en redorant rapidement le blason du secteur des arts, de la culture et du Tourisme après plus de 18 mois de léthargie et de navigation à vue. Quand au ministre Oswald Homéky, il lui revient de donner à César, ce qui est à César et à Dieu, ce qui est à Dieu. 

Mr le Ministre, dites-vous que vous avez deux ministères et non un

Qui trop embrasse mal étreint. Et c'est tout le piège de cette nomination. C'est un secret de polichinelle que les secteurs de la culture et du sport sont très denses et tendancieux. Ainsi, le ministre Oswald Homéky aura tout à gagner en considérant qu'il a deux ministères, donc deux cabinets distincts, et deux .... C'est à ce seul et unique prix, qu'il pourra donner à César, ce qui est à César et à Dieu, ce qui est à Dieu. Car la plus grande erreur sera de créer d'autres conflits d'intérêts entre les acteurs de la culture et du sport. Or, une analyse approfondie de cette nomination montre que Oswald Homéky, dont le management convainc, est envoyé à une mission temporaire et de transition pour ramener les pendules à l'heure dans la maison des Arts, de la Culture et du Tourisme pour un réel nouveau départ. Car cette fusion des deux ministères ne pourrait durer longtemps vu l'ampleur des missions et des défis dans chacun des deux secteurs, pour un seul homme. Vivement que, les pieds sur terre, la tête sur les épaules, les regards fixés sur les défis, Oswald Homéky réussisse là où Ange N'koué a échoué.
 
10/09/2019
KOMBERT QUENUM À PROPOS DE LA TOURNÉES DANS LES 11 ÉTABLISSEMENTS PÉNITENTIAIRES DU BÉNIN
"Nous avons vécu des moments de fortes et vives émotions"
09/09/2019
MINISTÈRE DU TOURISME DE LA CULTURE ET DES ARTS
Abimbola, l'archange défenseur ou le disciple le plus aimé ?
07/09/2019
2ÈME ÉDITION DU FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA FAMILLE
Devenir un repère pour le parent de demain
07/09/2019
CONFÉRENCE INAUGURALE DE FESTIFA II SUR "UN REPÈRE POUR LE PARENT DE DEMAIN"
"C'est tant pis pour toi" est une malédiction et une démission
28/10/2017
MINISTÈRE DU TOURISME, DE LA CULTURE ET DES SPORTS
Les défis d'Oswald Homéky, le nouvel Ange Culturel
03/09/2019
FESTIVAL INTERNATIONALE DES FAMILLES II
Tout sur le programme des activités
01/09/2019
6ÈME ÉDITION DU FESTIVAL DES ARTS ET CULTURE AJA « AJA KANNU MABU »
Faire du patrimoine Aja un levier de développement culturel et touristique
02/09/2019
GRANDE PREMIÈRE DU FILM "SURU" DE KISMATH BAGUIRI
La trame d'une patience revancharde qui tourne en dérision
31/08/2019
CHRISTOPHE CHODATON À PROPOS DE LA JISTNA 2019
"Le devoir de mémoire s'inscrit davantage dans le dialogue entre Béninois"
25/08/2019
CÉLÉBRATION DE LA JISTNA À OUIDAH/BÉNIN
Vives douleurs, émotions et reconciliations à la porte de non-retour
30/08/2019
À CŒUR OUVERT AVEC SAHADATH AMI TOURÉ
"Mon objectif est de devenir une grande danseuse"
29/08/2019
PLATEFORME MULTICORPS ET FESTIVAL CONNEXION
Danser pour créer et créer pour danser
NOS PARTENAIRES
À PROPOS DE L'AGENCE JLC
Contact
Agence JLC - Cotonou (Bénin)
Téléphone: +229 +229 97 91 04 81 / +229 94 30 22 28
contact@jaimelaculture.info
agencejlc@gmail.com
JLC n'est pas responsable des contenus prevenant des sites extérieurs
JLC © 2018 -
Design by The Head Communication