FLASH INFO
Menu
javascript
06/04/2018
2 ANS DE GOUVERNANCE CULTURELLE A L’ERE DU NOUVEAU DEPART
Le tourisme s’éveille et la culture somnole
Masques du Bénin / Artis

Dénomination : ADJOKÊ
Adjokê est un mot nago qui signifie quelque chose de précieuse qu'on doit en prendre so
 
PLATEFORME MULTICORPS ET FESTIVAL CONNEXION
29/08/2019 Henri MORGAN
 
DANSE
Un avant goût du Festival Connexion
Danser pour créer et créer pour danser
Du 04 au 08 septembre 2019, la place des martyrs, le centre chorégraphique multicorps-walô et l'Institut Français du Bénin vont accueillir les différentes activités du festival connexion. C'est l'essentiel de ce qu'on retient de la conférence de presse animée par Adrien Guillot, Marcel Gbeffa, Marie Leca, Andreya Ouamba et Richmir Totah, ce mercredi 28 Août 2019 à Multicorps qui fait peau neuve. Quatre dispositifs sont mis sur pied et sont à explorer sur le Festival Connexion pour s'appuyer sur la danse afin de rêver et de créer.
Le présidium lors de la conférence de presse
Les retombées du partenariat Multicorps-Walô scellé depuis Octobre 2018 sont désormais palpables. Aujourd'hui, le centre chorégraphique Multicorps-Walô fait peau neuve et devient plus attrayant. Ceci grâce à un projet commun qui a bénéficié de l'appui financier du Repasoc, de l'Union Européenne et du Fonds des Arts et de la Culture. Selon les confidences de Richmir Totah, le lancement officiel de ce projet se fera dans le mois d'octobre au siège du centre chorégraphique Walô sis dans la commune d'Abomey-Calavi.
Mais en attendant, l'actualité de la plateforme Multicorps porte sur le Festival Connexion dont les activités investiront Multicorps, l'Institut Français du Bénin et la place des martyrs du 04 au 08 septembre prochain. Aux dires de Marcel Gbeffa, le festival connexion sera enrichi par quatre dispositifs mis en branle depuis le 26 Août et se poursuivront jusqu'à la fin de ce rendez-vous international autour de la danse. "Ces dispositifs visent à donner aux danseurs des outils pour qu'ils deviennent plus professionnels", explique t-il. 

Le premier dispositif concerne les résidences pour accueillir des jeunes qui ont des projets de créations chorégraphiques pour créer leur spectacles à Multicorps en synergie avec des acteurs, des comédiens, des plasticiens. Le second dispositif qu'est "le labo" est ouvert pour les jeunes qui ont envie de  questionner les choses, de faire des recherches et de découvrir. Ils sont encadrés par Marcel Gbeffa, Marie Leca et Andréya Ouamba qui les aident à développer des écritures et langages corporels propres à eux. Il est également prévu des performances pour interagir sur les idées, les  informations et les recherches dans le domaine de la danse. Le dernier dispositif vise les partages et échanges d'expériences sur les différents types et courants de danse sur le festival connexion qui mobilise les danseurs dont 9 étrangers ( Cameroun, Burkina-Faso, Cote d'Ivoire, Sénégal, France, Ghana et du Mali) et 12 Béninois. Pour Marcel Gbeffa, la cerise sur le gâteau, sera la possibilité de présenter des performances dans les maisons pour démocratiser et rendre plus accessible l'art de la danse contemporaine.

Un avant goût de l'atelier animé par Marie Leca et qui porte sur la pièce "tragédie" d'Olivier Dubois est présenté aux professionnels des médias à la place des martyrs. Ce spectacle de danse contemporaine de 1H30 est réduit en 15 minutes en trois jours de répétition. "Le plus important, c'est d'être créatif et surtout pas snob", insiste Marie Leca qui confie que les danseurs ont très vite compris l'enjeu. " Ce qui est super important, ce n'est pas qu'une question de danse. C'est beaucoup plus question de rêver, de créer", renchérit Andréya Ouamba. Il est à noter que le festival connexion a bénéficié du financement des instituts français de Paris et de Cotonou.
 
22/09/2019
RAYONNEMENT CULTUREL ET TOURISTIQUE DES COMMUNES DU BÉNIN
Le projet LPVPCB pour relever le défi
20/09/2019
RÉALISATION AU BÉNIN DU PROJET THÉÂTRAL "TEXTE TA SCÈNE"
1ère diffusion du spectacle "Apocalypse 12:9" au centre JOAL
22/09/2019
TOURNÉE EUROPÉENNE DU SPECTACLE "LA FIN DU MONDE, ÉVIDEMMENT"
La Cie FOR décroche 3 dates pour l'EITB en Europe
16/09/2019
INAUGURATION DE L'ÉCOLE DES ARTS DE CIRQUE
Avec "Circo Bénin", Prime Ezinse créé une légende
13/09/2019
PROMOTION DE LA MUSIQUE BÉNINOISE AUX ETATS-UNIS
Jah Baba révèle le Bénin dans les médias américains
12/09/2019
AVANT LES HOMMAGES À TITRE POSTHUME
Koffi GAHOU fut honoré de son vivant même si ...
10/09/2019
KOMBERT QUENUM À PROPOS DE LA TOURNÉES DANS LES 11 ÉTABLISSEMENTS PÉNITENTIAIRES DU BÉNIN
"Nous avons vécu des moments de fortes et vives émotions"
09/09/2019
MINISTÈRE DU TOURISME DE LA CULTURE ET DES ARTS
Abimbola, l'archange défenseur ou le disciple le plus aimé ?
07/09/2019
2ÈME ÉDITION DU FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA FAMILLE
Devenir un repère pour le parent de demain
07/09/2019
CONFÉRENCE INAUGURALE DE FESTIFA II SUR "UN REPÈRE POUR LE PARENT DE DEMAIN"
"C'est tant pis pour toi" est une malédiction et une démission
28/10/2017
MINISTÈRE DU TOURISME, DE LA CULTURE ET DES SPORTS
Les défis d'Oswald Homéky, le nouvel Ange Culturel
03/09/2019
FESTIVAL INTERNATIONALE DES FAMILLES II
Tout sur le programme des activités
NOS PARTENAIRES
À PROPOS DE L'AGENCE JLC
Contact
Agence JLC - Cotonou (Bénin)
Téléphone: +229 +229 97 91 04 81 / +229 94 30 22 28
contact@jaimelaculture.info
agencejlc@gmail.com
JLC n'est pas responsable des contenus prevenant des sites extérieurs
JLC © 2018 -
Design by The Head Communication