FLASH INFO
Menu
javascript
22/12/2017
PAGNE MADE IN BENIN
Les pagnes tissés, une richesse à valoriser
Masques du Bénin / Artis

Dénomination : ADJOKÊ
Adjokê est un mot nago qui signifie quelque chose de précieuse qu'on doit en prendre so
 
PAGNE MADE IN BENIN
22/12/2017 Henri MORGAN
 
enquete
Les pagnes tissés, une richesse à valoriser
Le Bénin est riche, très riche culturellement parlant. Les pagnes ‘’Made in Bénin‘’, c'est-à-dire, les pagnes tissés en sont des preuves, peu perçues par les Béninois en générale et les autorités en particulier. Outre la couleur de la peau, le look vestimentaire des ressortissants d’un pays, informe d’ores et déjà sur leur identité culturelle. Valoriser les pagnes ‘’Made in Bénin‘’, c’est  assurer l’indépendance du Bénin sur l’un des besoins fondamentaux de tout homme qu’est ‘’se vêtir‘’ ; c’est aussi la mise en œuvre d’une politique de production massive du pagne tissé et enfin son ouverture sur le marché africain voire mondial.
Comme son nom l’indique, le pagne tissé ‘’Made in Bénin‘’, est un pagne qui est tissé à la main par des artisans Béninois encore appelés ‘’Tisserands‘’. Fabriqués à base de toile ; c'est-à-dire de tissu de fil, de lin, de chanvre ou de coton ; les pagnes tissés à l’origine et même jusqu’à nos jours, constituent des supports de communication sur les valeurs culturelles et cultuelles du Bénin. Les tisserands y insèrent des images variées et diversifiées sur l’historique des royautés du Dahomey, aujourd’hui Bénin. C’est d’ailleurs ces types de pagnes que la majorité des artistes de la musique traditionnelle du Bénin, utilisent dans le cadre de la réalisation des clips vidéo de leurs morceaux ainsi qu’a l’occasion de leurs prestations. Très rares sont les Béninois qui portent les pagnes tissés par fierté pour le Bénin, mais la majorité des Béninois s’en détournent par peur de la modernisation qui demande à ce qu’on se conforme à un style donné.  

Les pagnes tissés et la modernisation

Il est vrai que ‘’l’habit ne fait pas le moine‘’, mais c’est à travers l’habit qu’on reconnaît le moine.  ‘’Se vêtir ‘’ est le quotidien de tout Béninois. Mais ‘’ le consommons local‘’, n’est pas encore enraciné dans leurs habitudes étant entendu que la modernisation s’impose. « J’aime rester à la mode et je me sens à l’aise comme ça dans mon look », a confié un banquier de la place, drapé dans sa veste.

Le Bénin doit-il continuer à dépendre de l’extérieur pour se vêtir  avant de respecter les normes de la modernisation? La réponse est non, puisque les tisserands font preuve, de nos jours, d’une créativité beaucoup plus moderne avec des motifs aussi bien variés que diversifiés et qui n’ont rien à envier aux pagnes importés.  Toujours dans l’optique de répondre aux attentes des Béninois, les tisserands produisent des pagnes tissées de qualités diverses adaptées aux quatre saisons de l’année : le printemps, l’été, l’automne et l’hiver.

Mieux, plusieurs stylistes Béninois entre autres ; JB Hounyovi, Lolo Andoche, Didier Fabrice ; innovent en confectionnant à base des pagnes tissés, des vestes, nœuds, cravates, chemises, soutiens-gorges, slips, chapeaux, sacs de femmes pour ne citer que ces articles là. Donc tout ce dont, une femme ou un homme a besoin pour s’habiller de façon moderne tout en valorisant son identité culturelle. Et c’est dans cette perspective qu’est née sous l’initiative de Emilie Tibouté Sama ; ‘’ la nuit du pagne tissé ‘’, dont l’objectif est de conscientiser tous les Béninois sur les défis culturels et économiques afférents à la valorisation des pagnes tissés, ‘’Made in Bénin‘’.  

Les pagnes tissés et ses atouts économiques

La création d’un marché local pour le pagne tissé et la pénétration du marché international, est l’objectif de l’ensemble des Tisserands Béninois qui mettent d’ores et déjà en exergue leur génie créateur. Tissées à la main, les pagnes ‘’Made in Bénin‘’ dont la qualité est indiscutable, reviennent relativement chers. Ce qui fait que son coût dissuade bon nombre de Béninois, qui par patriotisme, adhèrent à cet idéal, celui de valoriser les pagnes ‘’Made in Bénin‘’.

Il serait tout de même judicieux que l’Etat s’implique dans la promotion et la valorisation des pagnes ‘’Made in Bénin‘’ en trouvant une politique d’industrialisation du secteur.  Une politique qui permettrait aux tisserands d’économiser du temps et de l’énergie tout en produisant à une vitesse de croisière afin de couvrir à court, moyen ou long terme, le marché Béninois, Africain voire Mondial. À défaut d'investir pour industrialiser le secteur, il est possible de décider que les agents de l'Etat puissent s'habiller en tenue locale trois  jours de la semaine. Et ce,  commençant par  Mr le Président de la République, le 1er Béninois. Ainsi, la conqsommation va s'accroître de façon exponentielle et les coûts des pagnes tissés seront  systématiquement amoindris.
 
22/12/2017
PAGNE MADE IN BENIN
Les pagnes tissés, une richesse à valoriser
12/11/2019
TANDEM GAANI-TOURISME COMME UN PILIER DE CROISSANCE
Un patrimoine culturel immatériel marginalement capitalisé
23/10/2019
CONSTRUCTION D’UNE USINE DE TEXTILE À SÈMÈ-KPODJI
Enfin une transformation efficiente du coton fibre local ?
10/06/2019
CONCOURS DÉPARTEMENTAL D'ÉCRITURE PLUMES DES COLLINES
L'appel à candidatures de la 2è édition, lancé
09/06/2019
GRAND PRIX LITTÉRAIRE DU BÉNIN
5 genres littéraires dans la course
15/04/2019
APPEL À CANDIDATURE
2ÈME ÉDITION DU "CONCOURS POUR RÉVÉLER LE PATRIMOINE TOURISTIQUE DE L’ESCL
06/04/2018
2 ANS DE GOUVERNANCE CULTURELLE A L’ERE DU NOUVEAU DEPART
Le tourisme s’éveille et la culture somnole
04/04/2019
PRIX RFI THÉÂTRE 2019
La course de la 6ème édition est lancée
29/03/2019
OPPORTUNITÉ / GERMES DE PENSEES / SEMIS 19-20
Les dossiers des acteurs attendus jusqu'au 05 avril
21/03/2019
SAMSON ADJAHO À PROPOS DE L'ADAPTATION DU ROMAN « POUR UNE POIGNÉE DE GOMBOS.» DE SOPHIE ADONON
« Je suis sûr que lorsque ce film sortira, il va marquer les béninois »
03/03/2019
BÉNIN FASHION WEEK 4
Trois jours de célébration de la mode béninoise
21/02/2019
RELANCE DU SECTEUR DES ARTS ET DE LA CULTURE
Un an après, les maux résistent aux mots
16/05/2016
OUSMANE ALEDJI A PROPOS DE L’INSTITUTIONNALISATION DU CNAC
« Aucun gouvernement n’y arrivera sans la culture »
01/02/2019
APPEL À CANDIDATURE DE FACTO 2019
Le compte à rebours est lancé
29/01/2019
ATTRAIT TOURISTIQUE À KOUANDÉ
"Le mont blanc", un patrimoine immense et apaisant
24/01/2019
JOUISSANCE DES DROITS DES AFFILIÉS À LA MAISON DE L’ARTISTE DU BÉNIN
Propositions juridiques et les spécificités occultées
10/01/2019
SOUTIEN DES PROJETS NOVATEURS POUR LE DIALOGUE INTERCULTUREL
Culture at Work Africa lance son 2ème appel à proposition
NOS PARTENAIRES
À PROPOS DE L'AGENCE JLC
Contact
Agence JLC - Cotonou (Bénin)
Téléphone: +229 +229 97 91 04 81 / +229 94 30 22 28
contact@jaimelaculture.info
agencejlc@gmail.com
JLC n'est pas responsable des contenus prevenant des sites extérieurs
JLC © 2018 -
Design by The Head Communication